Affaire Joe Rogan : Spotify joue l’accalmie Verouillé

Spotify propose de mieux informer ses utilisateur sur le Covid, mais refuse de censurer ses podcasts. De son coté Joe Rogan a fait amende honorable. Daniel Ek ne veut pas être un censeur. Le fondateur de Spotify a une nouvelle crise à gérer. Après les plaintes de certains artistes sur les rémunérations de la plateforme de streaming, lors de son lancement, voilà que Spotify doit faire face à une crise inédite. Neil Young a lancé un mouvement. Le chanteur canadien a souhaité que sa musique soit retirée de Spotify, convaincu que le podcast de Joe Rogan diffusait des informations erronées sur le coronavirus. Cela n'aurait certainement pas eu un grand effet sur Spotify, qui est surtout consommé par un public jeune amateur de variété et musique urbaine, si la vague de contest ... (Contenu réservé aux abonnés)

Abonnement à ElectronLibre

Profitez de tous les articles d'ElectronLibre pendant 7 jours grace à notre offre spéciale pour iPhone. Téléchargez notre application dès maintenant sur l'appstore via ce lien : Application EL et activez votre compte !

Ou bien,

Abonnez-vous pour un an et profitez d'un accès illimité à ElectronLibre !

Nous vous invitons à faire votre demande à cette adresse email

Une fois la demande soumise, nous vous contacterons par email (vérifiez vos spams si vous ne recevez rien de notre part, cela peut arriver...) !

Toute l'équipe d'ElectronLibre vous remercie pour votre confiance.

Nouveau recevez notre newsletter hebdo ! Nous offrons périodiquement des articles pour ces abonnés.

Les commentaires sont fermés.