Accord temporaire entre Pandora et Universal

En dépit des démarches qu'elle a entamées auprès du Congrès américain afin que soient revues à la baisse les royalties dont elle s'acquitte actuellement auprès des ayant-droit, la webradio la plus célèbre des Etats-Unis, Pandora vient de conclure un accord avec Universal Music Publishing, valable jusqu'à la fin de l'année 2013, et qui, si l'on en croit la rumeur, consent un taux très élevé aux artistes et intermédiaires du monde de la musique. Le hic, c'est que ce deal ne tient que jusqu'à ce que le Congrès tranche concernant les demandes répétées de la webradio aux mains de Tim Westergren, qui a récemment racheté une radio terrestre et s'est déjà attirée les foudres de plusieurs sociétés de gestion collective du droit d'auteur outre Atlantique.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct

Les commentaires sont fermés.