Apple, Amazon, Facebook… un manque à gagner fiscal de près d’un milliard d’euros – La Tribune

Selon une étude de Greenwich Consulting pour la Fédération française des télécoms, Google, Apple, Facebook, Amazon et Microsoft auraient payé 22 fois plus d'impôt sur les sociétés si leurs activités de production étaient localisées et taxées en France, soit 828 millions d'euros au lieu de 37,5 millions. Si l'on ajoute la perte de recettes de TVA sur l'e-commerce, l'ardoise s'élèverait entre 1,1 et 1,5 milliard d'euros.

Lire la suite
Partagez sur Facebook
Image du lien direct

Les commentaires sont fermés.