Dailymotion toujours sous l’oeil de l’Elysée

La cession du capital de Dailymotion n'en finit plus de déclencher des réactions épidermiques de Bercy. Après le non à Yahoo! d'Arnaud Montebourg, alors ministre du redressement productif, voilà qu'Emmanuel Macron se mêle à son tour des intentions d'Orange. L'opérateur est en effet en discussion avec le chinois PCCW pour la vente de 49% du capital du site. Stéphane Richard l'a confirmé récemment, mais tout en précisant qu'il ne s'agissait pas de négociations exclusives. Et pour cause, Emmanuel Macron penche pour une solution de partenariat franco-française ou du moins européenne. Fimalac serait aussi sur les rangs. Son fondateur, Marc Ladreit de Lacharrière est un proche de François Hollande. En interne, le syndicat CFE CGC Orange a commenté la nouvelle en souhaitant que "Orange trouve des partenaires sur tous les continents pour contrer efficacement Youtube". Cela inclut donc l'Europe aussi, "des partenariats européens consistants pour développer des services susceptibles d'affronter ces acteurs seront donc évidemment les bienvenus", souligne la CFE CGC.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct

Les commentaires sont fermés.