Facebook et la fin du tracking publicitaire

Facebook est en forte croissance en ce début d’année et vise une accélération sur le e-commerce.

Facebook a publié des chiffres trimestriels record en ce début d’année. Pourtant, le réseau social est soucieux de la décision d’Apple de lancer une nouvelle fonction sur son système d’exploitation mobile qui permet aux utilisateurs de bloquer les données publicitaires dans certaines conditions. Les utilisateurs pourront en effet décider de bloquer les échanges de données entre applications. En revanche, cela reste possible pour un site d’utiliser les données générées en interne. Pour Facebook, cela signifie que les données générées par l’activité de ses utilisateurs sont autorisée sur iOS, mais Facebook ne pourra plus “tracker” ces mêmes utilisateurs en dehors de ses frontières virtuelles. Apple estime que c’est à l’utilisateur de choisir.

E-commerce

L’effet de cette mesure est anticipé par Facebook qui alerte sur un ralentissement de la croissance de ses revenus pour le second semestre 2021. Facebook annonce aussi avoir pris des mesures pour compenser la fin du tracking. Sur ce premier trimestre, Facebook a enregistré un chiffre d’affaires de 26,2 milliards de dollars, en hausse de 48%. Ce sont plus de 3,45 milliards de personnes qui sont actives sur les services du groupe chaque mois. Le service croit surtout en Asie ; les chiffres sont stables pour l’Amérique du Nord.

Concernant le changement de la donne publicitaire, le groupe pense que cela pourrait permettre de développer plus agressivement le e-commerce sur les sites Facebook. Facebook pense en effet que les commerçants vont être plus tentés d’utiliser les sites Facebook, dont Instagram, pour le e-commerce pour bénéficier des données. Cela reste un axe important du développement du groupe.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct

Rédigé par Emmanuel Torregano

Redacteur en chef

Les commentaires sont fermés.