La souveraineté technologique de l’UE n’est pas pour demain

Ces derniers temps, la "souveraineté européenne" est mise à toutes les sauces comme un objectif déterminant par Bruxelles. Il est donc d'intérêt général de déterminer où l'Europe en est en la matière. C'est ce qu'a proposé de faire le Conseil Européen des Affaires Etrangères (ECFA), avec son "Index de la Souveraineté européenne". Plus que de définir ce concept de communication politique difficile à cerner, cet index sert à faire le point sur les forces et faiblesses de l'UE, et de ses Etats membres, par secteur. Pour l'ECFA, il n'y a aucun domaine dans lequel l'UE présente des performances excellentes, ni de domaine dans lequel elle échoue complètement. L'Index révèle aussi que certains pays de l'UE comme la France ont de bons atouts en matière de défense et de santé. En revanche, l'indépendance et les avancées de l'UE en matière technologique sont qualifiées de "pauvres". Dans ce domaine, l'ECFA souligne que "si l'Union a la volonté d'agir, elle n'a pas les ressources nécessaires pour le faire. Mais cela pourrait aussi signifier que les Européens ne joignent pas le geste à la parole..."

Partagez sur Facebook
Image du lien direct

Les commentaires sont fermés.