La sVOD sur pause chez TF1

Alors que se préparait depuis des mois un service de sVOD made in TF1 qui aurait pu concurrencer Netflix pour son arrivée (que d'aucuns estiment imminente) ou le service CanalPlay Infinity déjà mis en place par la 4, le projet est pour le moment "gelé" selon les informations de BFMTV. Il faut dire que la chaîne de Nonce Paolini a échoué à trouver un accord avec M6 pour partager les frais, et que la poursuite en solo du développement de ce service aurait dons représenté un coût trop élevé (50 millions d'euros) pour la chaîne qui souffre de la baisse des tarifs publicitaires. Et c'est d'ailleurs ce nerf de la guerre, sur lequel les deux plus grosses chaînes gratuites privées se livrent bataille depuis des mois par tribunes interposées, qui aurait contribué à faire capoter les négociations pourtant ouvertes depuis un an et demi. En dépit des encouragements du rapport Lescure à raccourcir les délais de diffusion ou de distribution pour les films mais surtout les séries américaines à succès (ces dernières n'étant  pas soumises à la chronologie des médias), les chaînes restent frileuses, et Bertrand Méheut, big boss de Canal, a estimé, lors des récentes Assises de l'audiovisuel, qu'"il n’est pas possible de rendre rentables de tels services". Il faut dire que les principaux acteurs de la sVOD en France 'CanalPaly Infinity, donc, et FilmoTV) ne comptent pour l'instant que quelque 200 000 abonnés contre les plusieurs millions que revendiquent aux Etats-Unis les services comme Netflix ou Hulu. Le problème vient-il de l'offre ou de la demande, là est la question.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct

Les commentaires sont fermés.