Luc Besson veut 20 millions pour renflouer sa société

Hier soir, le conseil d’administration d’EuropaCorp a entériné le projet de recapitalisation à hauteur de 30 millions d’euros. L’opération comprend une augmentation de capital de 10,3 millions d’euros via un apport plus une levée de l’ordre de 20 millions d’euros en numéraire pour renflouer les caisses. Christophe Lambert, le directeur général d’EuropaCorp a souligné à l’AFP que cette opération avait pour but de répondre « une demande très forte du marché de rationaliser les structures du groupe et donc de clarifier son périmètre, en éliminant toute source de suspicion " . Il est vrai que les multiples sociétés de Luc Besson et les errements de gestion du studio ont inquiété les marchés, l’action d’EuropaCorp est descendue à 4,17 euros, hier soir et 4,13 ce matin après une baisse de près de 1%. Dans les faits, le conseil d’administration a validé l’option d’un rapprochement avec les sociétés annexes, dont la plupart comme Digital Factory sont détenues par Front Line, la holding de Luc Besson. L’ouverture du capital est prévue jusqu’à la mi février.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct

Un commentaire sur cet article

  1. Ping : EuropaCorp : un ticket Besson-sarkozyste | ElectronLibre