Microsoft soupçonné de corruption

Le géant de Redmond va faire l'objet d'une enquête conjointe du département de la Justice (DoJ) et la Securities and Exchange Commission (SEC) aux Etats-Unis pour des faits de corruption en Chine, en Italie et en Roumanie a révélé hier soir le Wall Street Journal. Ces deux instances examineraient en effet les accusations d'un ancien salarié de Microsoft en Chine, qui parle de pots-de-vin versés à des officiels afin d'obtenir des contrats. Des accusations datant d'il y a trois ans et ayant déjà donné lieu à une enquête interne chez la compagnie de Redmond, sans que l'on n'ne connaisse l'issue à l'heure actuelle. Très réactive après l'article du Wall Street Journal, celle-ci s'est néanmoins empressée de publier un post de blog précisant qu'elle était prête à collaborer avec le DoJ et la SEC. Microsoft a par ailleurs lancé une petit pique au Wall Street Journal, qui a lui-même récemment essuyé des accusations  qui se sont révélées infondées.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct