Mise en examen de Stéphane Richard

Après avoir été placé en garde à vue lundi, le patron d'Orange a été mis en examen ce mercredi 12 juin juin dans l'affaire de l’arbitrage entre Bernard Tapie et le Crédit Lyonnais, pour lequel Christine Lagarde, ministre de l'Economie, des finances et de l’industrie d'alors est accusée d'avoir favorisé l'homme d'affaire. Stéphane Richard, qui était alors son directeur de cabinet, a donc été mis en examen ce jour pour escroquerie en bande organisée mais se serait déclaré "confiant et combatif" selon ses proches qui l'ont rapporté à l'AFP. Plus tôt lors de sa garde à vue, le PDG d'Orange avait été transféré à l'aile Cusco de l'Hotel-Dieu, unité spécialement aménagée pour les gardés à vue dont l'état de santé nécessite une surveillance. Cependant, son avocat s'était voulu rassurant quant à l'état de santé de Stéphane Richard lors de ses déclarations à la presse avant que la mise en examen ne soit prononcé, il a ainsi nié que son client ait fait un malaise et simplement avancé que celui ci était " juste fatigué, comme on peut l’être après une première journée d’audition qui a duré de 9h30 à 1 heure du matin. Il va très bien. Je l’ai vu ce matin. Il sortira cet après-midi après avoir vu le juge». Des communications officielles provenant de la société ont fait savoir que Stéphane Richard conservait ses fonctions de PDG et "serait à son bureau demain matin".

Partagez sur Facebook
Image du lien direct

Les commentaires sont fermés.