Netflix: l’embellie se poursuit

Lundi soir, le service de vidéo sur abonnement présentait ses résultats pour le premier trimestre 2013 et a, comme sur la fin 2012, battu les prévisions, entraînant une hausse de 24% de ses actions (ce qui représente, par rapport à l'an passé, une augmentation de 88%!). La compagnie enregistre un bénéfice de 2,7 millions de dollars, là où elle perdait 4,6 millions à la même période l'an passé. Le chiffre d'affaires est également en hausse de 18%, à 1,02 milliard de dollars. Grâce à sa stratégie de développements de contenus propres, Netflix est désormais quasiment à égalité avec HBO en termes d'abonnés, puisqu'il avoisine 28 millions de souscripteurs payants(on est encore loin des 46 millions prévus pour 2021), contre près de 29 pour son concurrent. Et si l'on inclut les abonnés bénéficiant d'offres promotionnelles, le service compte même plus d'utilisateurs que son rival (29,2 millions). Si le succès de House of Cards se confirme, la compagnie prévoit de développer jusqu'à 20 séries originales, selon le CEO Reed Hastings. Cela signifie aussi que les montants investis dans l'acquisition de programmes tiers  (qui s'élèvent actuellement à quelque 5,7 milliards sur des contrats à long terme) devraient baisser drastiquement. Si tous indicateurs semblent positifs, la marge comme le cash flow de l'entreprise sont respectivement faible et négatif, notamment en raison des dépenses en marketing et en production de contenus, et le business-model n'a pas encore fait ses preuves.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct