Netflix va mieux grâce à ses contenus exclusifs

Lentement mais sûrement, Netflix s'approche du cap des 30 millions d'abonnés aux USA comme l'ont révélé les résultats du second trimestre 2013 dévoilés lundi soir par Reed Hastings, qui a mis la progression du nombre d'abonnés sur le compte de la reprise, en propre, de la série Arrested Development. En tout, ce sont 630 000 nouveaux membres que le service de sVOD a recruté aux Etats-Unis et 610 000 dans le reste du monde, pour atteindre un total de 29,81 millions d'abonnés américains et 7,75 millions de souscripteurs à l'international. D'ailleurs la série politique House of Cards, produit maison de Netflix, cartonne aussi et a raflé bon nombre des 14 nominations aux Emmy Awards de la société, qui concurrence donc sérieusement les chaînes traditionnelles comme HBO. Et la compagnie a bien compris que le contenu était roi, et en particulier le contenu exclusif, ce qui explique qu'elle ait décidé de continuer à se développer dans le domaine, avec des documentaires et même du stand up. Côté finance, on note un net mieux également, avec un chiffre d'affaires de 1,07 milliard de dollars, en hausse de 20% par rapport aux 889 millions engrangés à la même période l'an passé. Netflix bat également les pronostics des analystes en termes de revenu, puisqu'il s'élève à 298 millions sur 2013, soit 49 centimes par action, là où les spécialistes en attendaient 40 centimes. Tout cela n'a pourtant pas suffit à convaincre Wall Street, puisque le titre a perdu 4% en Bourse dans les échanges after hours, probablement en raison de prévisions plus modestes pour le trimestre en cours, en raison du coût du développement à l'international.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct

Les commentaires sont fermés.