Piratage : NewsCorp veut une responsabilité des FAI

NewsCorp met les bouchées doubles pour contrer le piratage et notamment en Australie où les législateurs sont penchés sur la question. Le mois dernier, le CEO  de la division nationale de l'empire Murdoch, Robert Thomson s'était déjà attaqué à Google, qui assure ne pas savoir qui pirate, où et comment alors qu'ils "savent exactement où vous êtes et ce que vous faites". Mais après le moteur de recherche c'est aux fournisseurs d'accès à Internet (FAI) que la compagnie s'en prend en soutenant la position du procureur général du pays, lequel recommande que les FAI soient tenus, au moins partiellement, responsables des comportements illicites de leurs utilisateurs. NewsCorp Australie remet en fait en cause certains amendements passés en 2004 lors de la révision du texte encadrant le copyright dans le pays, et estime que ceux-ci ne permettent pas aux ayants-droit de protéger les droits en ligne "car les amendements ciblent des technologies spécifiques et sont inefficaces pour faire face au piratage en ligne tel qu'il existe aujourd'hui, ou tel qu'il se manifestera demain". Il faut dire que l'enjeu est de taille pour NewsCorp Australie qui possède notamment des parts dans FoxTel , une chaîne payante qui diffuse "Game of Thrones", l'une des séries les plus piratées à travers le monde.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct

Les commentaires sont fermés.