Sept dossiers retenus par le fonds Google

Ils étaient 26 à avoir déposé leur dossier pour la première sélection de projets éligibles à une aide financière en provenance du fonds instauré en février par Google après des mois de bars de fer avec les éditeurs de presse. Seuls 14 ont finalement été examinés lors de ce premier conseil d'administration et 7 d'entre eux retenus car "jugés particulièrement innovants. Deux autres ont obtenu un accord de principe sous réserve d'analyses approfondies". On ne saura pas, pour le moment, quels sont ces projets, puisque le fonds laisse aux éditeurs le soin de choisir leur calendrier de communication en fonction de leur avancement. C'est Ludovic Blécher, patron du web pour Libération et désigné directeur général du FINP (fonds pour l'innovation numérique de la presse) qui l'a annoncé la semaine dernière, en précisant que cela prouvait, selon lui "un véritable intérêt de toutes les familles de presse : presse nationale et hebdomadaire, presse régionale, pure player" pour toucher une part du gâteau à 60 millions d'euros. Les 12 autres dossiers seront examinés lors de la prochaine réunion du FINP le 14 novembre sous réserve de précisions de la part des éditeurs. Pour un examen en 2013, les éditeurs n'ont que jusqu'au 7 novembre pour déposer leur dossier de demande, et le dernier conseil d’administration pour les sélectionner aura lieu le 12 décembre.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct

Les commentaires sont fermés.