Universal Music aurait rejeté une offre à 8,5 milliards

Selon le Financial Times, l'opérateur japonais Softbank, qui vient de mettre la main sur Sprint aux Etats-Unis pour 21,6 milliards de dollars au terme d'une bataille acharnée avec Dish (qui a finalement jeté l'éponge), avait également avancé une offre conséquente pour acquérir le groupe Universal Music. 8,5 milliards de dollars cash que la compagnie aurait rejeté, toujours selon le quotidien économique britannique, en raison de la valeur accordée à cet atout par Vivendi, et ce en dépit de la surévaluation (entre 2 et 3 milliards de plus que ce que ne vaut le groupe actuellement) d'Universal Music par Softbank.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct

Les commentaires sont fermés.