La cassette du CNC, pas touche !

A croire que les manoeuvres en coulisses des industriels de la culture n'ont servi à rien ! Le gouvernement serait tenté par un prélèvement de 150 millions d'euros sur les recettes du centre national du cinéma. Début août le Canard Enchainé parlait d'un montant de 150 millions d'euros, quele journal Les Echos rectifiait, parlant de 100 à 130 millions d'euros. C'est de toute manière bien trop, s'insurge la SACD qui entend alerter les autorités sur les "graves conséquences sur l’emploi dans l’audiovisuel et le cinéma", que cela déclencherait. Si le gouvernement Ayrault allait jusqu'au bout, il serait certainement temps de s'interroger sur l'utilité pour le septième art d'avoir en place à l'Elysée et à Matignon et dans les ministères autant de personnalités issus du CNC. Avec en porte étendard, David Kessler, l'actuel conseiller médias de François Hollande. Enfin, cela n'augure rien de bon pour le conseil national de la musique, qui verrait encore une possibilité de financement s'éloigner définitivement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *