La FNAC joue la surenchère

La FNAC, épaulé maintenant pas son nouveau partenaire, le groupe Vivendi, se sent pousser des ailes. L'enseigne vient donc de relever son offre pour le rachat de Darty, en espérant l'emporter au nez et à la barbe de son rival, Conforama. La Fnac propose une amélioration de son offre importante, puisqu'elle valorise désormais Darty à 779 millions de livres, soit 18% de plus que les 123 pence par action qui est calculé sur la base du cours du 20 avril. Conforama avait obtenu l'approbation des actionnaires de Darty il y a quelques semaines avec une offre qui valorisait l'entreprise à 673 millions de livres. L'offre de la Fnac est entièrement en numéraire, cette fois, mais l'enseigne propose cependant une alternative pour les actionnaires qui désirent recevoir des actions Fnac, sur un rapport de 4 actions nouvelles Fnac pour 125 actions Darty. Cette nouvelle offensive ne fait pas l'affaire des marchés. L'action de la Fnac a ouvert en nette baisse de près de 3%, depuis l'action a repris un peu avec une baisse de seulement 0,5% à midi.