Directive droit d’auteur : les dessous d’une soi-disant campagne citoyenne

Posté par Isabelle Szczepanski le 27 juin 2018

La campagne de harcèlement des députés européens autour de la directive droit d’auteur se poursuit, de manière toujours plus agressive : en plus de milliers d’e-mails, les députés européens et leurs équipes sont désormais submergés de centaines d’appels, parfois très insultants. Nous vous révélons aussi les leviers et les moyens mis en oeuvre au service de la campagne « citoyenne » soutenue par l’euro-députée Julia Reda. De nombreux députés, parmi lesquels Jean-Marie Cavada, sont contrariés par les arguments déployés par les opposants à la directive droit d’auteur, qu’ils estiment fallacieux. 

La semaine dernière, nous révélions les dessous de la campagne de harcèlement par e-mails des députés européens et de leurs équipes dans le cadre du vote vers l’adoption de la directive droit d’auteur. Axel Voss, le député responsable du rapport sur la la directive, « a reçu plus de 17000 e-mails », nous a confié une personne proche du dossier. Mais la campagne ne s’arrête pas là : cette semaine, nous pouvons révéler que les députés reçoivent des douzaines d’appels téléphoniques par jour, également orchestrés par la campagne #saveyourinternet. Campagne financée, comme nous l’avions vu, notamment par des organismes sponsorisés par les géants du web. La démarche de #saveyourinternet n’est pas très nette, puisque, comme nous vous le démontreront, il n’est pas besoin d’indiquer une adresse e-mail valide pour y participer…

« Je…

Profitez d'un accès illimité à nos articles :

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ? Connectez-vous ici.

xvideos com xnxx brazzers porn parisporn desenho porno